Toponymie de Trazegnies

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'Les rues L et J'


Les rues L & J

30 janvier, 2007
Les rues L et J | Pas de réponses »

   Les rues L & J

  Jardins. Les – du chasteau (1630) S¹ – le jardin de monseigneur (1720) S¹ – le jardin du château (1758) S¹ – Parc du château de Trazegnies, aujourd’hui disparu, appelé communément èl grand djârdin. V. Curé

Jardin - Avenue du Grand- -Appelée autrefois Avenue des Combattants (avant la fusion des communes). Du souvenir des Grands-Jardins du château de Trazegnies, c’est tout ce qu’il reste : La dénomination  »rue des Grands-Jardins » gratification reçue lors de la fusion des communes.

 Rue du Grand Jardin La rue du Grand Jardin vue du sommet de la place Albert 1er .

Rue du Grand Jardin 2 La rue du Grand Jardin vue depuis la rue de la Soupe.

Justice. La Maison de – (1860) P¹ - Bâtiment de la cour féodale et scabinale de l’Ancien Régime. Il s’élevait sans style (1860), sur la grand’place. La porte était décorée aux armes de Trazegnies. Ses armoiries furent enlevées en 1851. P¹ – La construction, étant en fort mauvais état, subit une restauration à la fin du XVII e siècle. (Voir la rue du Château)

La d’zou. Invié – Partie basse et ancienne du village, au pied de la butte de l’église. Invié la d’zou (vers là-dessous) a parfois tendance à s’altérer en èl vî la d’zou (le vieux là-dessous). – V. Fontaine (d’inbas). De nos jours, cette place s’appelle : Place Delbruyère. (Voir place)

Lambiert. Terre a le – haye (1291). Analectes… VII, 379. Le « bois de Lambert » était seans au tieroit de Trazegnies. Situation inconnue.

Lamy. V. Fief.

Larsimont - Place – Place de l’Hôtel de Ville (1913) – Cette place fut débaptisée à la fusion des communes.

  Place Larsimont Vue de la place Larsimont. Au fond, on apperçoit la Maison de Tous.   

Latérale. Rue - Rue inaugurée dans la première partie du XXème siècle. Elle relie la rue de la Station à la rue de l’Argilette.

Rue latérale La rue Latérale vue depuis son intersection avec la rue du Château et la rue de l’Argilette.

Lateux. Jardin nommé de Mathy - (1703) P¹ – jardin dit communement jardin latteur (1748) N¹.

Lejuste. RueRue récente reliant la rue Verte à la route de Gosselies, créée par M. Fernand Philippe, bourgmestre de Trazegnies en 1891, et baptisée par lui, en souvenir de son père. Désiré Philippe surnommé Flipe Lèjus’. Ce dernier portait ce « spot » (sobriquet) du fait de ses auteurs : Eloi Philippe, dit le « philosophe », et Eugénie Lejuste.

Rue Lejuste La rue Lejuste vue depuis la rue Verte.

Libotte. rue -  ruelle Libotte (1457) François Libotte est cité à Trazegnies en 1693. Cette rue relie la rue Deldoncq à la rue Destrée. Elle fut créée dans la seconde moitié du XIXème siècle. Auparavant, c’était un sentier qui reliait la rue du Seigneur au haut du village.

Rue Libotte La rue Libotte vue depuis son intersection avec la rue du Petit Champs, la rue Deldoncq et la ruelle Delval.

Limbre. maison nommée le – tenant a la ruelle regardant le bénéfice de s. Nicolas et au chemin du seigneur (1713) G. – maison ditte communement le limbe, tenante a la ruelle saint Nicolas (1772) N¹.

Long. l. Gissant deseure le bois a t long Bonnier de terre appartenant a la chapelle notre dame (1585) S² – // 2. terre nommée longue terre (1788) G. -  Situation : au dessus du bois, près de la Gloriette. // 3. Bonnier de petit prêt dit t le long bonnier (1763) N¹ - Situation : dessous le bief du moulin. // 4. Longu’ tchèmise (longue chemise). Lieu dit récent d’une terre sise près de la rue André, vers Chapelle. V. Buisson (Long -) ; V. Soive, (Long de -).

Lorent. V. Fosses.

Lôrette. El vôyelette dè – Situation: près de la ruelle du Cavalier (vers Gouy). Suivant la tradition une chapelle votive se dressait en bordure de ce sentier. L’édicule, dédié à Notre-dame de Lorette, aurait été démoli vers 1890.

CMC |
La Passion du Cheval |
Ma gerbille |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ...un ange passe...
| Mon blog
| sweetlady